Archives

Édito octobre 2018

Salut !

Comme nous vous l’avions annoncé, si les projets avancent, tout doucement, nous n’avons encore rien de concret à vous montrer.

Nouvelles du front

Malgré tous nos efforts pour nous concentrer sur un projet en particulier, il y a toujours une idée qui pointe le bout de son nez et qui détourne notre attention. D’un autre côté, force est de reconnaître que l’un de ces projets est lui-même triple !
En effet, le jeu de science-fiction que nous essayons de développer en priorité est constitué de trois entités distinctes et en même temps interconnectées. D’un côté, il y a les règles que nous devons réviser et adapter à cet univers. D’un autre, il y a la partie commune, ce que nous appelons l’univers partagé, à développer et enfin, le premier contexte de jeu à proprement parler à finaliser.
Alors, en ce qui concerne les règles, nous avons commencé les premières retouches. Quant à l’univers partagé, s’il a subi un petit lifting, nous nous sommes essentiellement concentré sur le contexte. Il reste encore des points à voir, mais ça a quand même progressé.

Le grain de sable

Ainsi, donc, s’il y a bien eu quelques avancées, la dernière semaine a finalement été consacrée à tout autre chose. Il y a un peu plus d’un an, nous avons mis en ligne le roman Le Sacrifice du Dragon de Laurent Dragon ROYER.

Or, nous ne l’avons jamais caché, le texte est un premier jet qui a été très peu relu. Si parmi les projets de l’auteur (qui est aussi celui de l’univers de science-fiction, ceci expliquant cela) se trouvait celui de relire et de corriger son texte, ce n’était pas prévu pour sitôt. D’autant plus qu’il y avait quelques points qui le chiffonnaient encore et qui lui donnaient l’impression que son texte n’était toujours pas achevé.

Et puis, voilà l’idée qui fait tout basculer ! Un prologue est alors écrit dans la foulée. Cet ajout de texte est intégré immédiatement au roman et nous mettons la nouvelle version en ligne. Nous en avons d’ailleurs profité pour refaire la maquette (très légèrement) ainsi que la couverture. La version augmentée du roman est donc téléchargeable en lieu et place de la précédente.

 

À bientôt !

Calliope