À propos des Oniriades

Si aujourd’hui il s’agit d’une sorte de collectif d’auteurs (amateurs), les Oniriades, ou plus exactement les Éditions Oniriades, furent tout d’abord une association dont le but était de promouvoir les jeux de rôle et les littératures fantastiques en publiant des fanzines et des livres.

Aux origines

Fondées par Laurent ROYER et Jacques SEIGNOLLES, les Éditions Oniriades sont nées après qu’ils eurent quitter l’autre association qu’ils avaient aussi créée. Dans cette précédente association, ils avaient conçu un fanzine de jeu de rôle, OnyRêve (avec 3 numéros à leur actif à ce moment-là), et ils comptaient créer une autre revue amateur du même type. Leur ancienne création encore trop présente à l’esprit, ils débutèrent leur nouvelle aventure avec un fanzine de littératures fantastiques ayant pour nom Les Volumes Oniriades. Ils y publièrent des nouvelles et des romans. Ils réussirent même l’exploit de le proposer de façon constante trimestriellement. Après 8 numéros, soit au bout de deux ans, ils durent cesser la publication.

Mais l’envie de proposer un fanzine de jeu de rôle était toujours aussi forte. Et OnyRêve était toujours aussi présent. Ceux qui avaient pris la suite de Laurent et Jacques n’étaient finalement pas parvenu à publier le moindre numéro. Ils acceptèrent donc que les deux amis reprennent le flambeau. Les Éditions Oniriades allaient donc éditer la suite de la revue amateur OnyRêve. Si le dernier numéro paru d’OnyRêve avait été un relatif succès (distribué en presse locale), du temps avait passé. Deux numéros supplémentaire furent donc publiés, mais la revue avait perdu son public.

3DS – Système générique de Jeu de Rôle

En reprenant la publication d’OnyRêve, les Éditions Oniriades proposèrent un système générique de jeu de rôle simple, destiné aussi bien aux grands débutants qu’à proposer des scénarios dans toute sorte d’univers sans forcément posséder une montagne de jeux de rôle. Le système conçu par Jacques furent simplement nommé « 3DS – Système générique de Jeu de Rôle » car utilisant tout simplement 3 dés à 6 faces. Le système fut également symbolisé par trois figures féminines, les « 3 Déesses » représentant les trois grands genres : Fantasy, Contemporain et Science-fiction. 😉

Toujours dans OnyRêve, à partir de ce système, on vit les prémices de deux univers qui allaient avoir une certaine importance pour les Oniriades, même si aujourd’hui l’un d’eux est en sommeil. Les bases d’un univers médiéval fantastique furent posées puis celles d’un background contemporain, non fantastique et policier. Ayant toujours eu l’idée d’un jeu de rôle mettant en scène des adolescents menant des enquêtes, inspiré des séries de romans lus dans sa jeunesse, Le Club des Cinq, Les Six Compagnons, Laurent imagina « Mystères… » Oui, bon, avec le recul, forcément, ça prête à sourire… ou pas. 🙄

Cependant, de ce postulat de départ, avec l’aide de Jacques, naquit un jeu de rôle générique : Détectives, Aventures & Enquêtes Policière.