Édito – Juillet 2018

Salut !

Voilà, juin est derrière nous et tout ne s’est pas déroulé comme nous l’avions espéré. En fait, le constat que nous avions déjà établi s’est plus que vérifié et nous a sans doute ramené sur Terre.

À l’heure actuelle, nous ne proposons qu’un seul jeu. Un jeu d’enquêtes policières, sans la moindre once de fantastique. À l’origine, notre but était de toucher aussi un public qui ne connaissait pas le jeu de rôle dont l’aspect « geek » tournant qu’autour du fantastique et de la SF n’attirait pas forcément. Force, justement, est de reconnaître que nous ne parvenons plus à atteindre ce public méfiant vis à vis de notre loisir.

Sans compter que, depuis deux ou trois ans, des kits dit « d’initiation » ou encore de « découverte du JdR » se multiplient (et c’est encore plus vrai ces derniers mois), tout en visant, finalement, un public d’initiés qui désire transmettre aux plus jeunes (mais pas que). Et c’est bien, nous ne disons pas le contraire.

D’un autre côté, nous avons certes un public qui aime notre jeu, mais il est, en fin de compte, constitué d’un petit noyau dur et de quelques curieux. Les premiers sont toujours prêts à nous soutenir et nous les en remercions, tandis que les seconds sont déjà passés à autre chose. Nous ne les en blâmons pas, puisque il est presque certain qu’au moment où nous proposerons quelque chose de plus « geek », ils reviendront jouer les curieux.

Et à présent ?

Le mois de juin n’a pas été complètement improductif. Mais nous avons surtout poursuivi sur notre « mauvaise » lancée. Il faut dire que nous sommes un peu têtus et qu’il nous a fallu du temps pour comprendre et ouvrir les yeux.

Nous avons donc consacré beaucoup de temps dans l’écriture d’un scénario destiné au kit « découverte » d’ACPD. Il n’est pas terminé et vu l’ampleur qu’il prend, non pas en terme de difficulté, mais en terme de longueur de texte, il pourrait ne plus être destiné à ce fameux kit. En fait, vu le constat que nous venons de réaliser, nous avons fini par changer notre fusil d’épaule.

Cependant, nous l’avons dit, nous sommes sinon têtus, du moins déterminés. Même si nous allons pendant un temps mettre de côté ACPD – ce qui était déjà annoncé -, nous avons décidé de vous proposer ce fameux kit « découverte », en « l’état ». Nous avions plusieurs idées de scénarios pour le kit, mais ils seront remis à plus tard (ils ne sont pas abandonnés). Il n’y aura donc pas de scénario inédit pour accompagner le kit. À défaut, nous allons reprendre le premier scénario du livre de base, tout simplement. Il sera sans doute remplacé, dans un future nouvelle édition (renvoyée aux calendes grecques), par le scénario que nous étions en train de développer.

Puisque nous allons remettre ACPD – qui changera de nom, d’ailleurs, au passage – au fond du carton, nous allons pouvoir nous remettre au travail sur l’univers de SF partagé dont nous vous avons déjà parlé le mois dernier et dont vous pouvez lire l’article à ce sujet. Même s’il y a eu une première version, il y a quelques années, il va y avoir un gros travail de mise à jour et d’harmonisation avant de proposer les premiers textes. Comme nous souhaitons utiliser un système générique et que nous avons plusieurs « candidats » pour cela, nous allons devoir aussi procéder à quelques tests et adaptations. Nous proposerons peut-être une version « bêta » gratuite quand nous aurons quelque chose de concret à présenter.

Boutique

Au mois de juin s’est tenue une convention proche de chez nous, organisée par le club de jeux dont les membres du collectif font partie. Des exemplaires du livre de base de ACPD, du supplément et des aides de jeu ont été imprimés. Ce sont donc ces exemplaires qui seront proposés prioritairement sur la boutique. Pour l’instant, nous ne changeons pas le mode de fonctionnement de cette dernière. C’est à dire que si ces exemplaires sont écoulés assez rapidement, nous continuerons à proposer de l’impression à la demande, sinon ce seront les derniers et ils ne seront plus proposés à l’impression jusqu’à ce que nous proposions, peut-être un jour, une nouvelle édition. Merci de votre compréhension.

 

À bientôt !

Calliope